The lake

La séance du jour était due à une rencontre du vernissage Allégories: François Thomas m’avait abordée, parlé, puis ré-écrit derrière, et nous voilà partis dans la forêt en direction d’un petit lac secret, car difficile d’accès. Pour la petite histoire, on s’était rendu compte une fois le shoot prévu que je connaissais sa fille, qui conduisait pour le gala nocturna. Comme quoi le monde est vraiment vraiment minuscule.

aIMG_3798

aIMG_3825_DXO

aIMG_3900_DXO

 

Bon outre ça le shoot c’était vraiment sympa. Ma tolérance à l’eau couverte d’algues a semblé impressionner François, et oh! Un artiste brésilien, Eduardo Francisco, a même été inspiré par l’une de nos photos: je lui avais dit combien j’aimais la déesse celte Epona, et il m’a fait ce joli plaisir.

Epona copy

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *