Rien à voir, mais…

… depuis pas très longtemps je m’essaie à la photo. (Ceci est donc un message à caractère absolument non-modélique, bien que je vous aie déjà montré quelques autoportraits de mon double maléfique River.)

Une rencontre magique.

En réalité pas mal des gens qui me connaissent savent que River, c’est moi, mais d’autres gens qui me connaissent croyaient dur comme fer que c’était mon cher et tendre, ou une amie, ou une personne complètement inconnue ou que sais-je, et ceux d’entre vous qui ne me connaissent que virtuellement j’imagine même pas. Il n’en est rien! Ce sont mes images faites avec mes petites mains! Et j’ai eu envie de vous en parler ce soir, et pas juste des autoportraits (même si vous seriez a priori plutôt là pour ça). Je ne le ferai plus à l’avenir, mais voyez ça comme une petite fenêtre pop-up qui vous fait « Hey! Bonjour, j’existe! » et qui, considérant que vous avez accusé réception, disparaît dans les limbes.

_MG_9188
Adeline de MarkiZ, que j’ai eu envie de prendre en plein travail, puis que j’ai allongée sur son plancher.

Alors pourquoi River? Des tas de gens me demandent souvent pourquoi Sirithil, donc autant commencer par là. L’article précédent vous l’aura montré, dans une part obscure de mon être je suis ce qu’il convient d’appeler une geek. Enfant, je me gorgeais des oeuvres de Tolkien et Flewelling, ado, j’ai découvert Herbert et Asimov, et aujourd’hui, je continue dans la voie de la fantasy et du rêve. (Oui, je ne lis pas que de la philo pure. C’est très décevant, j’en ai bien conscience.) Si bien que lorsqu’il a fallu choisir un pseudo viable (c’est à dire autorisant un référencement optimal, pas un mot fréquemment utilisé comme Louve ou Lullaby), une suggestion d’une amie m’a directement conduite à Sirithil. Le mot, en sindarin (la langue des elfes de J.R.R.), veut littéralement dire « courant de lune » par contraction des mots sirith et ithil, ou Rivière de lune si on choisit de contracter siryn et ithil, mais le sens reste globalement le même et me va globalement aussi bien dans un sens ou dans l’autre, c’est juste que du coup la traduction en anglais est plus jolie.

_MG_9549
Comme Lucile par exemple. Lucile, elle est jolie!

Or, pour ne pas laisser confondre ma part modèle et ma part apprentie photographe quand j’ai décidé de créer une page dédiée pour cesser d’inonder le fil d’actualité de mes contacts avec mes cinq tests par jour, je ne voulais pas garder le même pseudo. Sauf qu’il me colle à la peau. Et puis je me suis dit: « Pourquoi ne pas simplement le traduire en une autre langue? En français ça fait gnan gnan, en anglais ça fait… River Moon. Hey, c’est sympa! » Et puis à la longue, c’est devenu un peu long à dire, donc River. Ca tombe bien, tous les personnages (au nombre de deux) de séries de SF que je connais qui s’appellent River sont absolument géniaux. Donc okay. Voilà pour l’explication du pseudo.

_MG_2685
Raphaëlle <3

Et pourquoi passer de l’autre côté de l’objectif? J’ai eu envie. J’en avais marre de voir des scènes et de ne pas pouvoir les partager. Je ne dis pas que maintenant j’y arrive, mais au moins j’ai un médium pour essayer! C’est assez classique je crois, qu’à force de côtoyer des photographes une modèle passe du côté obscur, et si mes clichés ne me satisfont bien évidemment pas, je m’amuse comme une folle à apprendre et à découvrir un nouveau truc.

_MG_9325
L’exceptionnelle INES KOZIC

D’accord, c’est très bien, mais où est-ce qu’on peut voir tout ça? Je me suis créé un petit site sans prétention via une plate-forme gratuite, et la page sus-mentionnée sur Facebook (oui, bouh, voilà, mais la moitié d’entre vous y êtes aussi alors bon!)

_MG_0502
Les vacances!

Donc voilà, je vous laisse mon « travail » en pâture, j’apprécierai grandement les compliments remarques, critiques, conseils, blabla, enfin tout ce qui se donne pour progresser!

_MG_1164
Puis quand même une photo de mon premier (et merveilleux) critique et cobaye qui m’encourage tout plein, hein!

Belle nuit!

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

2 réflexions au sujet de « Rien à voir, mais… »

  1. Je t’ai déjà dit plein de truc sur le tchat hier, tu coois quand même pas que je vais les réécrire, nanmého !! Pour le reste, je laisse les pro de la photo te guider 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *