Quand je joue à la styliste

Il y a une chose que j’aime par-dessus tout dans la vie, c’est rendre service. Non, ce n’est ni du marxisme ni de la comédie musicale, j’ai vraiment cette perversion d’adorer jouer à l’agent. J’aime décrocher mon téléphone et être en mesure de répondre « J’ai ce qu’il te faut », puis prêter mes affaires, appeler une copine, indiquer un lieu… Voilà, c’est mon kiff. Me sentir utile. Avoir la réponse me rend heureuse.

Et donc, il y a deux soirs je voyais passer une annonce de Salim Berrada, photographe, qui cherchait en urgence des robes d’époque Marie-Antoinette. N’ayant pas cette période en stock, je l’ai renvoyé vers Temps d’Elégance, mais il a tout de même voulu savoir ce qu’il y avait dans mes placards. Après une impressionnante quantité de « oooooh » et de « ahhh » et des compliments en cascade devant ma capacité à répondre « Bah oui, bien sûr que j’ai ça » devant les demandes les plus improbables, il a été convenu que je viendrais habiller les deux mannequins de Salim. Me voilà donc styliste shoot pour Atelier Sylphe Corsets et Temps d’Elégance. C’est ainsi que j’ai rencontré Sandie Rolland, la maquilleuse, près de la tour Eiffel, puis Salim lui-même, puis Ameline et Marie, les jeunes filles que je devais habiller, et enfin Fabien Matignon, le coiffeur et maître des lieux où nous allions travailler.

Et le résultat de nos efforts conjugués c’est ça:

salimcjdsh

 

J’ai bien aimé travailler avec ces gens, et c’était reposant de ne pas avoir d’obligation structurelle d’être jolie pour une fois, même si la vigilance était de mise pour m’assurer qu’aucun faux pli n’apparaissait. Il était prévu que je pose également sur un dernier tableau, mais j’ai dû filer en cours et nous avions du retard sur le planning; qu’à cela ne tienne, on a prévu de bosser ensemble à nouveau en changeant juste la configuration, et j’ai passé un bon moment.

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *