Paradoxe – genèse

Certains projets sont importants.

Ils mûrissent. Ils attendent leur heure. Patiemment. Ils voient une main se tendre, puis une autre, mais ils attendent le bon moment. Le kairos. Et un jour, ceux qui les porteront sont prêts. Alors les projets sortent de leur tanière, et ils les empoignent. Entendons-nous bien. Ces projets-là, ce sont eux qui empoignent leurs créateurs, et non l’inverse.

Avec mon ami Luther, on a commencé plusieurs projets au fil des ans, sans qu’ils aboutissent. Sans même qu’ils quittent le stade du rêve. Et cette année, on a décidé que ça suffisait. J’ai tapé du poing sur la table et j’ai dit : « Let’s beat Resistance ». Et c’était le bon moment, alors ça a suffi. Nous nous sommes mis au travail et nous avons rendu les choses possibles.

J’ai trouvé des piliers. J’ai recruté des compagnons. J’ai découvert un volcan dormant et je l’ai convaincu de venir s’éveiller pour nous, et tellement d’autres choses. On a trouvé de la cohésion, de la combattivité et du soutien mutuel. On s’est constitués en équipe et ce qui en est sorti a beau n’être qu’un début, qu’une ébauche, c’est notre ébauche.

Paradoxe est une web-série d’urban fantasy qui a commencé à naître cette semaine. La suite est déjà entamée, de toutes les façons auxquelles vous pouvez penser, et on devrait commencer à diffuser cet automne.

En attendant ça, on compte vous spoiler, mais pas trop, sur la page du projet, accessible en cliquant sur les photos (prises par notre super Samantha Meglioli).

18362502_10208656590069101_1260110683_o

18379102_10208656587269031_387256078_o

IMG_7077-5

Publié par

Florence Rivières

"Hold my tea." • Autrice, comédienne, modèle et photographe.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *