The night you started talking

That one moment, when you feel
you’ve been screaming
all that’s been done
all the pain and the hurting
and the crimes
into a void
all these years
loud and clear
then one day you grabbed people’s ears
forced them to listen
and now, they be saying
“we had no idea,
how terrible,
how so sorry we all are!”

well, it was a void indeed

(Images are from a project I’ve been working on with talented comic artist Steren)

Sans vouloir vous inonder

Où je réalise que, depuis des mois, on termine des épisodes de la saison 2 de Sans Vouloir vous Déranger, on les envoie aux contributeurices via Kickstarter et Tipeee, mais ils n’atterrissent jamais… ici.

C’est une excellente occasion, cependant, de vous donner des nouvelles. Onze épisodes sur douze sont terminés et en ligne, nous n’attendons plus que le son du douzième, qui va demander encore un peu de patience puisqu’il implique une composition originale. Mais il se murmure dans les cercles autorisés que des nouvelles devraient arriver à un moment cet automne. En attendant, il est de bon ton de rassembler le reste de la saison ici.

J’ai appris énormément de choses, et la principale aura été, pour la saison 3 ( ! ) et en règle générale, d’arrêter de confondre écrire ce que je veux et écrire ce que je pense pouvoir réaliser. L’histoire d’Estelle et de Solène n’est pas terminée, et je compte bien vous offrir une véritable fin ; nous verrons quelle forme elle prendra le moment venu.

Burn Away

J’ai eu besoin de sortir un texte, il se trouve que cette nouvelle existait déjà. Elle démarre, pour celleux qui l’ont lu, pile à la fin de The Yggdrasil Network, et lui fait suite ainsi qu’à Burn-Out, mais elle peut être lue indépendamment.

Un grand merci à Damien Steck qui m’a laissé disposer pour la couverture d’une capture d’écran de Feel The Life, le film dans lequel il m’avait fait jouer !