Ouroboros

Je rentre d’un tournage en forêt de Meudon avec Steve Morel, avec qui j’avais monté un projet de mini-film en deux grands tableaux parlant de la chute et du fait que celle-ci porte en elle-même le germe de la renaissance.

Enfin c’était classe.

Steve a pris quelques backstages les rares moments où il ne filmait pas, de quoi vous donner un léger aperçu malgré le caractère sybillin de ma description du projet en attendant la finalisation de celui-ci:

backstage1

 

Le maquillage, la coiffure et la surveillance des passants étaient assurés par Comtesse Léa, qui semble tout à fait incapable de rater son coup. Vous le verrez sur les images de toute façon, mais je portais mon ensemble dit « Fille de la forêt » créé par Clara Maeda. Au moins en début de journée.

Et il faisait beau, très beau.

backstage2

 

Le projet nécessitait mes pieds nus dans la forêt (et sur des surfaces assez improbables d’ailleurs), c’est pourquoi vous avez droit à cette superbe photo où l’on voit Léa, maquilleuse-soigneuse tout-terrain, m’aider à retirer des épines de châtaignes de la plante des pieds.

backstage3

 

Le matériel nécessaire à la mise en scène était à la fois hétéroclite et considérable, c’est pourquoi nous nous sommes retrouvés avec tous ces sacs et étuis d’instruments divers qui nous ont donné des courbatures et l’air d’une bande de gitans à l’arrêt de bus.

backstage4

 

Bref, je viens de vivre une journée agréable et riche, dont je pense que le résultat sera à la hauteur! (Steve, si tu passes par ici, tu reprendras bien un peu de pression?)

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Une réflexion sur « Ouroboros »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *