Merci Julien!

Petit up pour vous signaler que j’ai déjà reçu les photos de mon shoot avec Julien Reynaud. Il a fait super vite. De passage sur Lyon, je n’allais pas manquer de le contacter! Pour ceux qui s’en souviennent, j’avais déjà fait la soubrette pour l’un de ses autres shoots avec MademoiselleCherie, et il a gentiment accepté de retravailler avec moi. Et! Détail qui me semble important, j’ai saisi cette occasion de me faire faire mon premier vêtement en latex. Pour mon premier, j’ai choisi un top HedonyDesign peu onéreux, en violet métallique, que Josselin m’a envoyé directement à Lyon pour être certain qu’il arriverait à temps.

C’était aussi la première fois que je portais un latex à ma taille, puisque auparavant on m’avait prêté du latex, mais bien trop grand pour moi. Eh bien ça n’a rien à voir. J’ai enfin compris ce que disaient toutes ces modèles avec qui j’ai bossé en me vantant les qualités du latex, notamment celui de Josselin, si fin et doux, tel une seconde peau. Mince, je crois bien qu’après les corsets, je développe un nouveau fétiche…

D’ailleurs, en pirate, avec le tricorne de Julien, le pistolet de Caleb (celui que je lui redemande à chaque fois que je viens de lui rendre tellement le dieu des shootings est contre nous) et mon pantalon en vinyl/laqué noir, le résultat était, ma foi, plutôt convaincant. 🙂

_APS5070

J’adore l’effet du ventilateur sur cette photo, allié au make-up réalisé par la talentueuse et très sympa Nott Niebel, je me reconnais à peine…
Nott qui pour l’autre tenue, un kimono Atelier Sylphe, m’a vraiment bluffée (enfin, encore plus) en me sculptant un vrai visage de poupée japonaise. Il a fallu un sacré bout de temps pour le réaliser, pendant lequel je me demandais « Mais que fait-elle? » à intervalles réguliers (Oui, j’aime bien étudier ce que font les maquilleuses et essayer de chopper deux-trois trucs pour moi), et à la fin ça a donné ça:

_APS4973

Définitivement, je dis un énorme Merci pour cette séance. A part ça, j’attends de savoir si je bosse le soir du Bal des Supplices pour décider si j’y vais ou non cette année. A la prochaine… 😉

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *