Mata

On a fait ça ensemble il y a cinq ans, avec Nihil, mais on convient tous les deux qu’on s’est plutôt rencontrés il y a un an, un an et demi. Paradoxes temporels de la photo et du thé.

En tout cas, ça s’appelle Mata et je suis contente que ça existe.

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *