Les fées des Ardennes

Ce matin, départ à huit heures de Lille avec pour destination le fin fond de la Wallonie. Rendez-vous était donné avec Walter Barthélémi pour une journée de shooting en pleine nature. Sur le trajet, Sirithil est contente. Sirithil regarde le paysage. Sirithil prend des photos. Sirithil en oublie de terminer sa nuit.

La journée passe rapidement, entre la trempette dans un étang, l’ascension de mont… de collines escarpées, les poses sur des pitons rocheux et sous un petit pont en pierres qui à lui seul justifiait le déplacement. Un petit pont en pierres de taille, ancien, tout mignon, presque féérique, sous lequel passait un ruisseau au fond de galets. Je crois bien que j’ai parlé de ce pont toute la journée. Je suis amoureuse. Pendant la baignade, une branche cède sous le poids d’un curieux, quelques barques gravitent autour de nous, mais aucun ennui ne survient. Il nous faut attendre le départ de quelques touristes au pied des roches, qu’à cela ne tienne, nous trouvons d’autres lieux en surplus. Je réalise soudain que mon portable capte des réseaux belges et non français, et là, prise de conscience: ceci est mon premier shoot à l’étranger! Bon, certes, la Belgique, c’est presque moins étranger que Paris, mais quand même: Sirithil, modèle internationale, ça claque. D’autant que je ne compte pas m’en tenir là.

A nouveau, sous la lumière changeante et les ombrages, le reflet de lune se fait nymphe, dryade, ondine, sirène et sylphe, s’enflamme au coucher du soleil et échappe au regard des passants avant de redevenir jeune fille enthousiasmée par la balade. Parce que c’est ça aussi poser: se transformer devant l’objectif, faire vivre l’image qu’on essaie de créer. Bon, dans mon cas c’est aussi rassurer mon chauffeur et le photographe tout en allant poser sur LE bout de rocher isolé sur lequel je n’ai même pas un mètre de latitude et duquel on voit bien les quelques centaines de mètres du fond, je l’admets.

IMG_3676_NB

Promis, je vous poste bientôt la suite.

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *