La ballade du Lys Noir

Lors de vacances à Grenoble, je passe ma vie au Lys Noir, c’est comme ça. Du thé, des gâteaux, de jolies choses, de jolis gens, de l’amour: il ne m’en faut pas plus pour élire ce lieu comme mon quartier général.

Parfois il est fermé et je vais au Jardin du thé, mais en cette période-ci, il était ouvert.

Nathalie, la propriétaire des lieux, m’a alors proposé de faire quelques images pour la boutique avec Morgane, alias La licorne noire, derrière l’objectif. Evidemment, j’ai dit oui. Cette fois nous n’avons fait de photos qu’avec une seule tenue, l’idée étant moins de présenter les habits vendus que la boutique elle-même. On a donc mis en place un certain nombre de petites scènes afin d’illustrer tout ce que l’on peut faire au Lys Noir, et décidé de diffuser ces images au compte-gouttes comme un petit roman photo, ou un calendrier de l’Avent, tout le mois de décembre.

What do you think?

IMG_0089-3web

IMG_0100-2web

IMG_0127-2web

IMG_0160-3

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *