Archives pour la catégorie Spacefleet

Spacefleet S1E3

Je suis la violence de ton jeu de 2015, propulsé avec vivacité et précision en direction de ton nez quatre ans plus tard.
Je suis le souvenir des journées de tournage géniales avec les copains, et des rencontres aussi.
Je suis la preuve que face aux retards de post-prod, le désespoir est futile.
Je suis l’épisode 3 de la websérie Spacefleet, et je me nomme « La chirurgie esthétique ».

Les torpilles à photons

Vous vous rappelez qu’il y a environ deux ans, nous nous sommes réunis pour tourner la première moitié de la saison 1 de Spacefleet ? C’était quand j’étais un bébé actrice (bon, disons que maintenant je suis un enfant actrice, parce que toutes proportions gardées j’ai passé plus de temps à écrire qu’à jouer cette année. Ce qui est cool.), et la post-production (Fred) a finalisé ces jours-ci l’épisode 2. J’y incarne le capitaine Freeman,  à la coupe de cheveux aléatoire.

On espère que ça vous fera rire. Moi j’ai beaucoup aimé le tourner. Je pense que les autres aussi.


SpaceFleet Episode 02 Saison 1 by SpaceFleet

Le convecteur de phase vectoriel

Il est en ligne !

Le premier épisode de Spacefleet, la web-série dans laquelle je joue le capitaine Freeman, est enfin lancé sur Dailymotion. J’espère, à l’instar de tout le reste de l’équipe, qu’il vous plaira et/ou fera rire. Pour ma part j’ai hâte de voir les épisodes suivants.

On y apprend également, au moment du générique, une nouvelle que je voudrais partager avec vous ; mon coach, mon amoureux et Marie Coutance (pub gratuite) ont fini par venir à bout de mes résistances, et j’ai fini par me résoudre à adopter un nom d’artiste spécifique pour la comédie, avec un nom et un prénom pour ne pas faire peur aux directeurs de casting. Le site ne changera pas d’adresse -il ferait beau voir !-, mais désormais, sur de la vidéo, je serai créditée comme Florence Rivières. Comme vous le voyez, mes pseudos restent dans une thématique assez nette.

Bref, voilà. C’était pour vous dire.

Je vous dis à bientôt ?

Pour un bon thé

En attendant la parution des premiers épisodes de Spacefleet, une partie de l’équipe (constituée de l’auteur et de votre serviteur) ainsi que notre nouveau photographe de plateau (qui n’est autre que Jess Grinneiser, designer), dont la participation discrète me permet de partager avec vous ces quelques instants de grâce :

_MG_8934
Jordan, l’Auteur, armé de son fidèle trépied.

_MG_8947
Le capitaine Freeman a enfin eu son après-midi.

_MG_8949
Ceci n’est pas le tournage d’un pr0n, mais juste un placement de produit particulièrement agressif.

_MG_8945
« Et si tu prends un air éthéré? »

_MG_8967
« C’est sûr ça? On n’est pas genre dans du néo-blasicisme? »

_MG_8974
Innovons…

_MG_9015
Mais elle fout quoi l’actrice, là?

Geekopolis & JLS

Cette année, je suis enfin allée à Geekopolis. Entre tous les copains qui y exposent et ma présence dans la pub de 2013, c’est un peu la honte d’avoir attendu tout ce temps pour mettre les pieds dans les cinq quartiers de la cité, mais enfin c’est réparé. En réalité j’étais là pour bosser (avec option double allégéance) et j’expulsais mes poumons depuis déjà dix jours avec un bel enthousiasme, mais je me suis tout de même laissé convaincre par les gens de French Steampunk de poser sans maquillage lors d’un de mes deux tours de salon. Les copains de SpaceFleet étaient là aussi, on a distribué des cartes de visite, signé des autographes (bon, surtout moi, mais peu. Un peu comme un investissement sur l’avenir, quoi.) et pris des selfies.

spacefleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeet Si sur cette photo j’ai meilleure mine que sur la précédente, c’est parce que je suis passée entre les mains de Jenny de Blush&Crush. En effet, nous –Japan Lifestyle– organisions un stand de relooking pour lequel nous avions lancé un concours d’écriture quelques semaines plus tôt. Le but: tu es une fille qui n’a pas forcément l’habitude de poser, tu arrives, on te maquille, te coiffe, Adeline de MarkiZ création t’habille avec des fringues de créateurs japonais ou japonisants partenaires, et tu passes à la photo entre les mains de Tenhaku. Quelques temps plus tard, tu reçois ta photo souvenir. Et puis à un moment l’une des filles n’est pas venue, et la toux m’empêchait de me concentrer sur des activités cérébrales, alors j’ai pris le créneau avec la tenue mori qui me faisait de l’oeil depuis le début de la journée. L’histoire ne le précise pas encore, mais ç’a été un sacré coup de chance !

IMG_2524Retouche_opt

Oh, et tant qu’à faire : à la fin du week-end, la canonique photo de l’équipe. Juste parce que j’aime bien ces gens et que le trône d’Albator pète un peu la classe.

lateam

To be continued

On me demande beaucoup quand sortiront les premiers épisodes de Spacefleet, tournés en mars. La réponse est simple: personne n’en sait rien. En revanche j’ai eu l’occasion de voir des rushes et j’ai déduit deux choses de cette expérience. La première: me coiffer moi-même sur les tournages c’est sympa. La seconde: Franck Victor est utile. (Franck Victor c’est mon coach. Je me sens beaucoup plus en confiance dans mon jeu, même si bien sûr il y a encore beaucoup à faire, et ça, c’est vraiment chouette. Ceci était le placement de produit du jour.)

Pour vous faire patienter, notre réal s’est improvisé créateur de roman-photo (hum oui… on reste dans le vintage) et ça donne ces quelques strips comiques tout en vous teasant sur le futur intérieur du Gouvernator :

SF-1

SF-2

Spacefleet – Work in progress

Juste un petit mot pour vous le dire: Spacefleet, ça avance. Cette semaine et la dernière, l’équipe s’est réunie pour quatre jours de tournage, soit la première moitié de la saison 1, et rencontré (pour ma part) de nouvelles têtes au passage. Petit florilège de photos prises par Hélène Chartier en attendant les prochaines sessions de tournage et la sortie des épisodes, en plus, vous pourrez avoir un aperçu des nouveaux uniformes de l’équipage, cousus par Kitty Paws:

_IGP0170

_IGP0183

_IGP0212

_IGP0227

_IGP0249

_IGP0306

_IGP0320

_IGP0336

_IGP0343

_IGP0349

 

Spacefleet – Prologue

Il est arrivé!

Le pilote ou prologue de Spacefleet, j’ai nommé L’Interview, dont je vous racontais le tournage et présentais les protagonistes il y a peu, est monté, finalisé, encodé, et uploadé sur la plate-forme de notre partenaire Dailymotion. Le fier et vaillant équipage du Gouvernator vous y livre ses premières impressions avant de vraiment commencer le travail.


SpaceFleet – Prologue par fred-egea

On est tous plutôt contents, et au nom de l’équipe (ainsi qu’en nom propre) (mais à un seul nom propre), j’espère que ce premier aperçu vous plaira. On a l’intention de faire encore mieux sur le tournage de la saison 1 qui ne devrait pas tant tarder. De toute façon, je vous tiendrai au courant!

En attendant dites-nous ce que vous en aurez pensé, et si du bien, partagez-nous, ça nous aidera!

On vous aime!

SpaceFleet – L’interview

Je sors du tournage du pilote d’un projet de websérie dont je vous ai un peu parlé, de loin en loin, mais il est temps de vous le présenter maintenant! D’abord le lien vers la page Facebook officielle:

spacefleet

SpaceFleet, c’est le nom du bébé, est ou plutôt sera une web-série humoristique de science-fiction réalisée par Fred Egea, aka mon ami Vortigen, et écrite par Jordan-Victor Territorio. En voici le synopsis:

 En 2550, l’empire Drogan poursuit son expansion. Redoutant l’affrontement direct qui a causé leur perte en 2496, les Drogans harcèlent les planètes de la bordure. Le seul espoir des planètes libres et de la fédération solaire croise aux frontières de l’empire. Le vaisseau spatial Gouvernator de SpaceFleet et son équipage surentraîné veillent… Enfin presque.

L’équipage surentraîné en question c’est nous, moi-même, Emilie Alfieri, Nicolas Galgani, et en face, les méchants Drogans: Morgan Malet et Shan Millan, qu’on ne verra pas dans le pilote en question, sauf sous forme de journaliste pour le premier.

Pour finir de présenter l’équipe je dois mentionner nos deux maquilleuses de choc: Cécile Di Nardo et Marie-Ange Mélot, et la personne derrière nos costumes: Hélène Chartier.

Donc, on a pu obtenir de se faire prêter un studio tout vert pour on s’y est installés pour la journée; on a eu pile le temps de tourner tout l’épisode, qui est désormais dans la boîte; l’équipe fonctionne bien, ça va être vraiment sympa (enfin je pense) (enfin je vous montrerai quand il sera fini et vous me direz ce que vous en pensez), et on a même déjà des images des membres de l’équipage du Gouvernator.

Evidemment, ce qu’on a tourné, c’est un pilote en équipe réduite, et je pense qu’on essaiera de recruter une équipe technique plus conséquente lorsqu’on aura quelque chose à montrer; ce qui m’amène et m’amènera encore à en parler et vous demander d’en parler de votre côté le moment venu: on a envie de nous améliorer au maximum, et pour ça, d’avoir un maximum de retours.

Parlons de ma gueule maintenant. Je suis assez folle d’être là parmi tous ces comédiens plus expérimentés que moi. A titre d’illustration, c’est le premier « vrai » rôle parlant qu’on me confie, et là comme ça, ça suffit, tout le monde a compris à quel point je peux être heureuse (qu’on me fasse confiance) et tendue (pour la même raison). Etrangement malgré mon côté bourrin de base lorsqu’il s’agit de faire ce que j’ai envie de faire quoi qu’en dise l’univers, j’ai mis des années à me décider à officialiser, même vis-à-vis de moi-même, mon envie de jouer. alors devant autrui n’en parlons pas.

Capitaine Jessica Freeman