Un petit défilé pour occuper le week-end

Hier, c’était le premier jour des vacances pour tous les malades qui, comme moi, sont en droit-philo à la Sorbonne. D’ailleurs on l’a bien senti dans le jeu d’acteur des profs, en témoignent une séance de spiritisme aristotélicien et, de façon générale, une augmentation nette du nombre de vannes par cours. Conséquence de quoi, je me suis levée vers… 7h30.

Pardon?!

Bon, faisons comme si cet accès de masochisme n’en était pas un et sautons directement au déroulement de ma journée. Carmen, présentait sa collection 2011 et trois previews 2012 au jardin d’acclimatation dans le cadre des Japan Fashion Days. En outre, on en a profité pour faire, toute la journée, des shootings des différentes tenues dans le parc avec Nicolas Meunier, ce qui faisait une dizaine de filles à maquiller pour Karen et à coiffer pour Lydie, avant de les emmener shooter, tout ça avant le défilé. Vous voyez bien que je ne choisis pas mes horaires par masochisme…

Esaikha-2371_WEB

Là au-dessus c’est la photo souvenir prise par Nicolas. Comme vous le voyez, l’ambiance était bonne. Les modèles Esaikha, finalement, c’est un peu une grande famille… En outre, je ne me suis presque pas pris les pieds dans ma cape (rhaaa ma jolie cape)

porte

A très bientôt mes petits..

Gala Nocturna

Vu le thème annoncé, « a russian fairytale », je ne pouvais pas me permettre de louper l’édition du Gala nocturna de cette année; alors, quand Vanta m’a proposé de me joindre au covoiturage et partage d’hôtel qui se préparait de son côté, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion, puis sur ma valise pour y faire rentrer crinoline et corset Volute -parce qu’il s’agissait d’être présentable pour croiser Viona, tout de même!

russian-fairytale-intro

Viona était d’ailleurs gentille bien que débordée, elle se trouvait à l’entrée pour accueillir tous les participants. J’ai beaucoup aimé les cours collectifs de danses russes traditionnelles et le jeune homme qui tenait le bar à absinthe… Euuuuuh… Faites comme si vous n’aviez rien lu; je disais donc que j’avais aimé le CADRE de la soirée qui était une ancienne chapelle où passait du joli son gothique, et les tenues que j’ai pu observer… Pfiou.

Pour l’anecdote, il semblerait que j’aie croisé Victoria Francés, sans la reconnaître. Ironie du sort, je ne portais pas « sa » robe uniquement à cause du thème de la soirée, sans quoi nous aurions été deux Favole tout de Volute vêtues samedi soir… Cela étant, Caroline m’a offert une très jolie consolation après m’avoir assené la nouvelle. On papotait de tout et rien et soudain j’ai entendu sortir de sa bouche « Au fait il faudra que tu m’envoies la photo que tu as faite avec ta robe, Victoria Francés me les a demandées pour son site… »

Comme vous pouvez le voir, Caro, en plus de tous ses autres talents, sait ménager ses effets. Je ne résiste pas à l’envie de vous diriger vers ce lien, catégorie « Area fan », galerie « Fan art »…

J’avoue, je suis contente, là.