Plus vraie que nature

A Lyon, je me débrouille toujours pour voir des amis. En l’occurrence, il m’aurait été difficile de passer sans retourner voir jouer Marie Coutance dans Plus Vraie que Nature, la pièce que j’avais chroniquée pour JustFocus en février. Comme je n’aime pas rester sans rien faire, et que j’avais justement mon appareil photo dans mon sac, j’en ai profité pour faire quelques images de la scène. Connaissant déjà la pièce, je savais qu’il y aurait quelques moments priceless à capturer… et cela me permet de vous enjoindre de filer voir la pièce si vous ne l’avez pas encore fait : il y a des prolongations jusqu’au 11 juillet et ça se passe du jeudi au samedi à 21h30 aux Vedettes, rue de l’Annonciade à Lyon !

_MG_9886

_MG_9927

_MG_9931

_MG_9947

_MG_9948

_MG_9955

_MG_9960

_MG_9964

_MG_9970

_MG_9974

_MG_9983

 

Le bal paradoxal

Le Bal paradoxal, on vous en parlait depuis un bon moment. Il y a eu des concours, des tutos, des teasers, de l’amour en continu pendant plusieurs mois. Pour avoir vu l’organisation se faire d’un peu loin, je peux vous dire que l’équipe Event Division et Temps d’Elégance s’est donnée à fond. Et, s’il a pu y avoir des difficultés techniques qui en ont déçu certains, moi, j’ai vraiment passé une soirée géniale.

(Et ici c’est mon blog, c’est mon avis qui compte. Toc.)

Projet Affiche automne

D’ailleurs je m’amusais tellement que j’ai complètement négligé de passer aux stands photo, de sorte que de moi, vous n’aurez que cette image de la team Volute (oui) en tout début de soirée sur le stand des copains (j’ai nommé Antony Gomes et Florian Fromentin) et deux ou trois photos volées à mon insu. J’ai, pour la petite histoire, décidé ce que je porterais à peine une heure avant d’arriver, une fièvre carabinée m’ayant fait douter de la faisabilité de la chose plus tôt dans la journée.

J’ai finalement fait la fermeture, mais sinon tout va bien; la survie prime.

View More: http://florianfromentinetantonygomes.pass.us/balparadoxal

L’ambiance de la soirée était top. On a dansé au son de Résonnez Musettes des danses dont j’ai oublié le nom, les cocktails sans alcool étaient délicieux, les performances vraiment chouettes, les costumes des participants à tomber, la compagnie agréable, et puisque je parle de compagnie je voulais profiter de cet article pour remercier les quelques personnes (elles se reconnaîtront) qui sont venues me voir à divers moments de la soirée pour me dire des choses gentilles. Je ne sais jamais trop comment réagir (il semblerait que je sois une personne timide IRL), mais je suis toujours vraiment touchée par vos mots.

bpdanse

La soirée abritait également une sorte de petit village de créateurs où se vendaient plumes, bijoux et petits accessoires divers dans le thème « De Faune et de Flore » pour ceux et celles qui auraient voulu encore améliorer leur tenue sur place. Personnellement, j’avais choisi la praticité plutôt que l’impressionnant (déjà que je m’emmêle les jambes quand je marche dans la rue, comment aurais-je pu espérer danser en crinoline, je vous le demande), et ça m’a permis de craquer sur un très joli tour d’oreille orné d’une plume de la créatrice toulousaine Mina Monster (à laquelle Caroline a essayé de me vendre par la même occasion). Ici pendant ma veille au stand Temps d’Elégance et accompagnant des bijoux – suspens intense – Grenouilleries.

(Ce placement de produit vous est offert par Sirithil (Tm)) (Et je n’ai même pas d’actions…)

bp

Fall is here

Séance surprise du jour, et annonce!

Je rejoignais l’équipe du Bal Paradoxal pour faire un coucou sur le shooting du second des quatre flyers prévus, inspirés des Quatre Saisons de Mucha. J’ai toujours eu envie de travailler sur cette thématique des saisons et adoré le style léger de Mucha, alors vous pensez bien que quand Fanny m’a demandé de participer, j’ai dit oui tout de suite. J’étais prévue pour l’été, et cet après-midi, on shootait l’automne. Du coup je faisais soutien moral et potentiellement chargée de réflecteur.

mucha2

 

Là-dessus la modèle initialement prévue, Louise Ebel, s’est blessée à l’oeil (je vous rassure, c’est allé mieux) et n’était pas en état de poser. Quand il a été évident que ça n’irait pas mieux sans intervention, j’ai empoigné la trousse à maquillage de Charline, notre photographe (de l’avantage d’être une équipe où tout le monde a la même teinte de peau), Olympe m’a coiffée et on s’est faufilées dans le parc de Montsouris pour faire nos images avant que je ne parte à mon cours de sociologie. Et le résultat, c’est ceci!

Projet Affiche automne

 

J’en profite pour vous rappeler que vous pouvez rencontrer l’équipe du Bal paradoxal à la Taverne médiévale du 23 octobre aux caves Saint-Sabin, et pour vous redonner le lien où trouver vos billets d’entrée: https://www.weezevent.com/le-bal-paradoxal-acte-ii

Alors, qui vient?

Les Princesses Corsetées

Je n’avais rien prévu de mon samedi après-midi, mais heureusement, Ivy était là pour arranger cela. Depuis 14 mois, elle préparait une collection de robes corsetées basées sur 14 princesses Disney, reprises bien évidemment à sa sauce. Un défilé, un calendrier, un petit livre étaient prévus… Et puis l’heure du défilé, programmé après une projection de La Belle et la Bête au cinéma Abel Gance à Courbevoie, a changé. Ivy n’avait plus d’Anna et m’a demandé si je ne pouvais pas jouer ce rôle. J’ai donc fait mes devoirs (regarder Frozen essentiellement, tout en me mettant un tas de chansons dans la tête au passage) et suis arrivée au cinéma pour me faire coiffer par Claire Storelli et maquiller par Marie Sereng, et… Et en piste quoi.

Quelques photos pour vous montrer donc la réinterprétation d’Anna, de Gwen GrimBenoît Rugraff et Mayoka.

enhanced-5646-1403549610-13

_01A7234

anna

Et une petite photo d’ensemble pour la route!

_01A7455

Fetnight

Le chemin pour arriver à cette soirée, la fetnight numéro 3, a été long et tortueux. Pour commencer, Karima, l’organisatrice, m’avait demandé si je voulais bien faire partie des VIP de l’événement lors de sa première occurrence. J’avais dit oui. Je devais y aller avec Melle Cherie, et là, notre « chauffeuse » qui se retrouve avec sa voiture en panne. Bon. Pas grave, on remet à la suivante. Lors de la suivante j’étais clouée au lit par une fièvre carabinée causée par un dérèglement provisoire de mon oreille interne, vous voyez un peu le bordel.

2

 

Bref. Ce soir, faisant suite à un pique-nique entre amies à Vincennes, c’était la troisième, et l’occasion d’étrenner ma nouvelle tenue. Toujours du HMSlatex, toujours dessiné par MademoiselleCherie: c’est à se demander ce que je vais faire pour me vêtir maintenant que l’atelier a fermé!

J’ai eu la bonne surprise de trouver un copain, Greg, à l’entrée, et quelques personnes que je connaissais déjà. Sitôt arrivées, on a filé au studio photo des caves Saint-Sabin pour quelques souvenirs, puis la soirée s’est écoulée entre la piste de danse, le bar et l’entrée, ceci jusqu’au dernier métro. Ce qui nous fait une soirée un peu courte, mais très sympathique. J’amènerai certainement des amies à l’édition du mois prochain! En attendant, je suis contente d’en partager avec vous ces quelques images:

_DSC9886

_DSC9882

FN3-13
Et, oui, je porte des boucles d’oreilles Grenouilleries dans une soirée fetish. je suis désespérante…

FN3-6

Bal paradoxal: de faune et de flore

Vous le savez, mon emploi du temps et moi on a du mal avec la notion de sortie. Sortir, on prévoit de le faire, et puis on a autre chose qui nous tombe dessus, et on finit pas rater pas mal d’événements sociaux. (Oui, je rumine encore mon dimanche à Vaux avorté et les soirées Bas-Fonds auxquelles je n’ai pas pu assister, si vous vous posez la question).

Mais cette année, il y a une soirée que je n’ai aucunement l’intention de manquer: j’animais une convention à Lille le jour de la première occurrence du Bal Paradoxal, mais cette année, mon samedi 29 novembre est bel et bien booké et réservé. en plus, le thème m’appelle d’une façon qu’il ne m’est pas possible d’ignorer: De Faune et de Flore. Autant dire que dryades, chimères et créatures seront de la partie et que je me demande déjà ce que je vais pouvoir porter. Une vraie fille. et, ne le répétez pas trop (ou si, en fait), mais il paraît que le lieu qu’a déniché l’orga est juste… magique et parfait.

bal-paradoxal

 

Je vous laisse avec le lien de la billetterie et, pour vous donner un peu l’eau à la bouche, la vidéo tournée lors de la précédente édition.

Ca va être bien. J’espère vous y croiser?


Le Bal paradoxal par ere2

Preparty Demonia 2014

Vous vous en serez aperçus, faute de temps je ne suis plus vraiment présente dans la partie fétichiste de notre petit monde. Il y a des choix à faire et des concessions à définir, mais rien n’est définitif; ainsi, ce soir, j’ai consenti à une entorse à mes habitudes en défilant pour la très talentueuse Joëlle, créatrice d’Atelier Sylphe Corsets, qu’on ne présente plus, à la pré-party de la soirée Démonia. Il faut dire qu’assez peu de gens dans le monde ont cette capacité à me faire défier le continuum espace-temps.

Joëlle m’avait demandé une coiffure un peu relevée, comme un chignon banane, et c’est MademoiselleCherie qui a gentiment accepté de me le réaliser avant mon départ pour les Crayères des Montquartiers. Dans l’intervalle, une furieuse recherche de modèles remplaçants, la faute aux grèves, m’avait fait intégrer Marie-Ange à notre défilé, et j’ai appris que plusieurs têtes connues seraient avec nous en backstage. Bien; au milieu de la foule des inconnues, il est toujours bon de trouver quelques repères.

Normalement les selfies ne sont pas mon truc, mais pour une fois qu’un chignon banane me plaît, j’ai décidé de l’immortaliser avant le passage sur scène. Voilà, c’est classe, j’ai du mal.

photo

 

Côté habillage, Joëlle me réservait un corset blanc et argent et une manche asymétrique garnie de LEDs. Autant vous dire que dans les loges peu éclairées, celle-ci s’est révélée l’alliée fidèle des retouches make-up de tous poils. J’ai fait un peu connaissance avec mes compagnes défileuses, et je crois bien que j’ai proposé à l’une d’elles de la prendre en photo « sijamaisunjourenfinsituveuxjeveuxdirej’aimeraisbien ». Et puis est venu le moment du passage sur scène. Aucune photo de groupe n’est parvenue jusqu’à ma connaissance pour le moment, mais les tenues de la collection, thématisée résolument futuriste, étaient toutes plus belles et recherchées les unes que les autres. En attendant, voici une photo de la tenue que je portais, prise par Hervé Photograff:

sylpheparherve

 

Je suis repartie presque aussitôt après pour cause de transports et de « NON tu ne me paieras pas le taxi enfin! >< » , avec donc Marie-Ange et ses amies (on dirait un dessin animé), dans une voiture où a eu lieu un… craquage à base de little big et de miaulements.

Bref, je remercie tout le monde pour des raisons de gentillesse et de talents variés, et peut-être que je vais revenir plus souvent en soirée, qui sait?

KCT: Once upon a time

Je suis arrivée tard, en revenant de ma séance à Fontainebleau; je n’ai donc vu que les trois derniers numéros, que je me suis empressée de filmer, et quelques images de MademoiselleCherie (versus Ladyred Rabbit) sous les applaudissements après son show, particulièrement réussi ce soir-là.

_MG_4825

Comme toujours, je vous ferai partager la vidéo quand Marie-Anne l’aura postée sur son vimeo, bien qu’elle connaisse un début un rien chaotique, la moitié du numéro se déroulant au sol et moi étant arrivée au milieu de tout, il n’était pas question que je m’amuse à passer devant tout le monde. Il y a donc un moment où je monte sur un tabouret en filmant. Tout va bien.

Plus sérieusement, je m’essaierais bien à des portraits et non plus à filmer à la prochaine battle: je n’ai pas eu le temps de changer d’objectif et les images au 35 n’ont pas grand intérêt sauf comme témoins de l’ambiance, mais si on trouve le moyen de coller une caméra dans la main de quelqu’un…

Parlant de portraits en voici un que Nadir Merkal m’a volé pendant que je filmais:

volee

 

Edit: Et enfin la vidéo!

MademoiselleCherie et lady red rabbit s’affrontent sur le thème « la fleur empoisonnée » from mademoiselle cherie on Vimeo.

Avant-première carrousel funeste.

Je suis allée au dernier bar hier soir. Je devais voir des amis, que j’ai vus, et si j’ai choisi ce lieu et cette date c’est que l’avant-première-dédicace de Fenriss, pour son livre Carrousel Funeste, enfin paru aux éditions Midgard, avait-lieu ce soir-là, et j’avais décidé de venir apporter mon soutien à l’Aûteur. J’ai eu deux surprises en arrivant, une bonne et une mauvaise. La mauvaise n’est pas du domaine public, mais la bonne était sur le mur derrière moi, d’où un « Oh, je te vois d’un oeil là et d’un oeil là! » de Jérôme, qui m’a fait me retourner pour voir le teaser tourné avec Fenriss et Rémi Hoffmann tourner en boucle avec l’annonce de la dédicace.

photo 1

Passage au sous-sol donc, où la team Temps d’Elégance était en costume pour l’occasion, le temps de dire bonjour à tout le monde, de faire prendre une photo souvenir à Cyril Hiard, de papoter un peu, et me voilà de retour à la maison à vous encourager à filer en librairie acheter le roman. Si vous hésitez encore, les six premiers chapitres sont disponibles à la lecture sur son site! De plus, une interview très intéressante de Fenriss a été réalisée sur le vif par Cyril, que voici.


Carrousel Funeste – Avant Première par ere2

IMG_9254_resize

Cirkus bang bang

Hier soir, je faisais stage-kitten pour la troupe Circus Bang Bang, qui officiait pour une soirée burlesque spéciale mystique et folklore aux Dessous de Ginette, au beau milieu de Montmartre. Et ça tombait bien, parce que le début de soirée précédant le cabaret était consacré à des séances de poses des performeuses, j’ai nommé Mathilda BadGipsy, Cyr C. Délicieuse, Lëa Rock qui m’avait conviée, Bloody Mary et la jolie Thyonesca dont c’était le premier effeuillage, pour des dessinateurs et photographes. J’ai trouvé le concept super sympa et voulu vous faire un petit reportage à l’i-truc, donc there it is:

CBB2

CBB3

CBB4

 

Certaines des filles avaient vraiment beaucoup d’accessoires et l’endroit comportait beaucoup d’escaliers, mais je me suis bien amusée et n’ai pas fait tomber trop de choses. Cela dit, à l’aune de mon habitude de tomber assise sur scène au moment où le présentateur dit mon nom (comment? du vécu? Je ne vois pas de quoi vous parlez), je m’en suis assez bien tirée.

Ca c’est une photo de moi en train de guetter les mouvements de voile de Mathilda en priant très fort pour que les bougies du devant de la scène ne s’éteignent pas ENCORE, me forçant à ramper jusqu’à elles pour les rallumer, que m’a gentiment envoyée Dominique Secher, que j’ai eu la bonne surprise de croiser au cabaret donc. Encore merci à lui, d’ailleurs, de m’avoir permis d’utiliser ses images pour illustrer cet article.

CBB5

13032014-DOMS7966 13032014-DOMS8627 13032014-DOMS8934 13032014-DOMS9202 13032014-DOMS9371

 

13032014-DOMS7942

13032014-DOMS8412

13032014-DOMS9447