Blood fire death

Tatiana est à la maison en ce moment. Elle a des runes tatouées sur la nuque. Je le sais depuis longtemps mais ce n’est qu’avant-hier soir, à la faveur d’un mouvement de ses cheveux, que celles-ci m’ont accroché particulièrement le regard. Voilà comment, cet après-midi, après avoir lancé un ou deux albums de Bathory pour nous donner de l’entrain, j’en suis venue à la mettre dans mon jardin, seulement couverte d’une écharpe entre deux photos, pour tenter de réaliser l’image qu’elle m’avait inspirée.

_MG_4362-2

_MG_4361

_MG_4362

_MG_4364-2

_MG_4365

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *