Biographie imaginaire

Je vous présente Feyra Fandosa, dont la vie et l’oeuvre ont été ici résumées par la plume de Patrick Cockpit.

Entraîneuse en chef du célèbre São Paulo Boxing Club dès le mois de janvier 1908, Feyra Fandosa oriente sa salle vers une pratique mixte, malgré l’opposition des instances mondiales, qui voient d’un mauvais oeil l’arrivée des femmes dans un sport traditionnellement réservé aux hommes. Frustrée par ces obstructions, Feyra Fandosa organise un match entre elle et Michael Tennard, le directeur de l’International Boxing Club. Dans l’immense arène de la Nocauta, elle aligne droites, gauches et crochets, jusqu’à cet ultime enchaînement mâchoire-tempe-nez (désormais enseigné dans les écoles de boxe) qui sèchera son adversaire sur place. Sonné, choqué, Tennard décèdera quelques heures après son arrivée à l’hôpital. Quant à Feyra Fandosa, des centaines d’écoles brésiliennes portent aujourd’hui son nom.

Et ceci ? Ceci est la progression que j’ai suivie jusqu’à elle entre deux coupes de thé.

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *