be dark and sad

J’ai passé le début de soirée chez Sylvain dans le double but de passer du temps avec lui et d’essayer, lui et moi, de réaliser quelques portraits.

En fait, je crois que je ne vous ai pas parlé de Sylvain. Je l’ai rencontré voilà quelques mois à une dédicace de la Flander’s Company où il prenait des photos. C’est un vrai geek de la vieille amateur de photos de concerts et une très belle personne à l’énergie considérable. Il me dit que je suis belle et je fais de mon mieux pour le croire, mais c’est difficile. Voilà pourquoi il m’a fait venir.

DSC_1509

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *