A russian tale

Puisque j’étais partie chez Alexandra Banti pour incarner Daphné (comme vous le verrez un peu plus tard), on s’est dit que ce serait dommage, quand même, de ne faire que ces trois images (et encore, on était parties sur une au départ, mais bref). Par chance, mon colis signé Clara Maeda était arrivé. Et, dedans, une robe russe, bleue, en version longue pour casser le côté lolita de la tenue présentée dans son catalogue. Une confection de kokochnik plus tard, nous voilà parties en forêt chargées d’une brassée de lavande (et des cache-tétons d’Ines Kozic), accompagnées de mon fidèle homme à tout faire-poète maudit, que nous appellerons Stagger (Ou peut-être Mrs Robinson). Il pleuvait. La pluie à Toulon pile le jour où j’y vais en vacances c’est quand même super triste. On a donc fait des photos dramatiques.

DSC_0039 copie

DSC_0063 copie

DSC_0093 copie

 

DSC_0081 copie

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *