7h-19H

Oui aujourd’hui je titre avec un créneau horaire. C’est le temps que j’ai passé à Paris aujourd’hui. Inutile de vous dire que la première chose que j’ai faite en rentrant c’est m’écrouler. Mais ça valait le coup, je vous raconte:

Je me lève donc à l’aube et file vers la gare armée de mon fameux sac extensible, chargé pour deux shoots: le premier tôt le matin dans un centre commercial avec Phil Astori, le second en banlieue dans un salon vintage.

Le thème du second shoot c’est parti d’un délire, né dans les méandres de mon esprit torturé. A la base on voulait shooter du latex dans un lieu désaffecté. Mais bah, on avait pas de latex. Missrouge aka Julie m’avait montré la robe de mariée qu’elle avait portée pour un shoot en tant que modèle, et j’ai directement eu en tête l’image de cette même robe remontée devant, avec bas résilles, longs gants, voilette de catin, sur une danseuse de cabaret-vampire. Bien sûr on n’a pas eu la scène de cabaret de mes rêves, mais j’aime.

J’ai hâte d’avoir réuni de quoi me payer cette robe Anatomic Bomb sur laquelle je fantasme pour qu’on en revienne à notre projet premier, mais je m’égare. Enfin j’ai la permission de vous montrer cette preview regardez:

lady_marmelade

J’ai découvert aujourd’hui que lorsque j’incarne une danseuse, si vous avez le malheur de mettre une petite musique d’ambiance pendant que vous prenez les photos, eh bien en posant je… danse. Ben oui. Je suis vraiment impossible à vivre…

Maintenant je vais laisser Julie bosser en paix et attendre sagement les clichés du parking en écoutant la BO de Moulin Rouge que l’on vient de me faire découvrir.

Bonne nuit!

Publié par

Florence Rivières

Autrice, comédienne, tête de mule. Aussi modèle, photographe, couteau suisse. Troubadour, hippie, féministe. Et d'autres mots encore.

You are not authorized to see this part
Please, insert a valid App IDotherwise your plugin won't work.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *